Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 18:09

L'album Slumber s'étant imposé comme une des plus belles découvertes de ce début d'année 2014, j'avais l'envie d'en connaître plus sur Clemens Engert. Voilà qui est fait pour mon plus grand plaisir et, j'espère, le vôtre...

 

1/ Bonjour, peux-tu tout d’abord te présenter?

 J’ai commencé Alien Hand Syndrome en tant que projet solo fin 2007 après être revenu d’une cure de désintoxication de 6 semaines pour l’alcool . Quand j’ai arrêté de boire, toute ma créativité est soudainement revenue. Les deux premiers EP sont sortis tous les deux en 2009, le premier album The Sincere And The Cryptic en 2011. L’année dernière, mon deuxième album Slumber a suivi.

 

2/ D’où vient ce nom de groupe?

 En fait, il existe réellement une maladie neurologique appelée Alien Hand Syndrome – qui apparaît certaines fois après des attaques – où le patient perd le contrôle de ses mains ou jambes. J’ai choisi ce nom parce que j’essaye de transférer ce phénomène sur un plan mental. Chacun connaît une part de lui-même (peurs, pensées noires, dépression…) qu’il est incapable de contrôler –je peux affirmer ceci pour moi car il y a beaucoup de choses enfouies en moi que je suis incapable de contrôler. J’utilise ma musique comme un outil pour me débarrasser de toutes ces angoisses qui m’effraient ou m’entravent, ma musique m’aide à gérer mon propre Alien Hand Syndrome pour ainsi dire.

 

           

3/ Comment définirais-tu ta musique?

 Ce n’est sûrement pas simple d’attribuer un genre musique distinct à AHS. Presque tout est possible – des passages avec des sons plus âpres jusqu’à des morceaux très calmes avec piano et violoncelle. Je pense tout de même que toutes mes chansons ont une atmosphère vraiment noire et sensible. C’est probablement la thématique centrale.

 

4/ Peux-tu me dire quelles sont tes influences et quels artistes/groupes aimes-tu?

     Je suis un vrai enfant des années 90, donc je pense que la musique de cette décennie m’a le plus inspiré – tout particulièrement des groupes comme Nirvana et Radiohead. J’ai toujours été fasciné par le degré d’intensité et d’émotion que ces deux groupes étaient capables de transmettre à leur public. Récemment j’ai beaucoup écouté les Beatles – certains de leurs albums ont eu une véritable influence sur mon nouvel album Slumber , bien que cela ne soit pas très flagrant. Et bien sûr j’aime des groupes mélancoliques comme Bright Eyes, Placebo ou Nick Cave ainsi que des anciens groupes punk comme Iggy et les Stooges. Des compositeurs classiques comme Bach et Beethoven m’ont aussi beaucoup influencé à travers toutes ces années.

                         

            

5/ Quel titre de l’album le représente le mieux et pourquoi?

Je pense que Hedonic Treadmill est un bon exemple. Tu peux trouver presque tous les différents aspects de ma musique dans cette chanson. Ca commence lentement et calmement, puis ça devient plus grandiloquent avec les chœurs, il y a réellement une introduction apaisée et finalement ça finit dans le bruit et le chaos. Il y a plusieurs facettes dans cette chanson, des styles musicaux différents. Je pense que c’est pour toutes ces raisons que cette chanson est ma préférée de l’album.            

 

6/ Tu es originaire de Vienne, comment est la scène musicale là-bas?

 La scène musicale à Vienne est très dynamique actuellement. Il y a de nombreux bons groupes, c’est vraiment incroyable pour un aussi petit pays que l’Autriche. Certains médias allemands ont déjà affirmé qu’il y avait probablement plus de bons groupes autrichiens que de bons groupes allemands en ce moment. Cependant, la plupart de ce qui sort sonne pop et un peu trop enjoué pour mes goûts personnels – il n’y a pas beaucoup de groupes avec un univers rock sombre et mélancolique. C’est devenu très branché d’écrire de la pop ensoleillée pour danser, je suppose que je suis comme un outsider quand on considère la musique que je crée. Mais bon je ne me plains pas de tout cela – je me plais même presque à être un peu différent des autres.

 

7/ Quel jeune artiste aimerais-tu aider à promouvoir?

 Il y a un jeune artiste viennois qui a un projet solo appelé Barons of Hiddenhausen – j’adore vraiment ce qu’il fait. Si tu apprécies des groupes comme Nine Inch Nails et ce genre de choses, tu aimeras sa musique. Velojet est aussi un très très bon groupe. Ils ont sorti un fantastique nouvel album à peu près en même temps que Slumber – leur frontman Rene joue aussi de la guitare sur mon album.

 

8/ Quel est ton artiste/groupe préféré du moment?

 Comme j’écoute difficilement de nouveaux sons, je dirai les Beatles. Je sais, ça fait un peu bidon mais je n’en ai jamais assez de les écouter. Actuellement je m’interdis d’écouter beaucoup de nouveaux groupes parce que je ne veux pas comparer ma propre musique aux autres groupes tout le temps. Ca peut être vraiment épuisant (d’écouter les nouveaux groupes) parce que tu te remets toujours en question à la fin – et la plupart du temps c’est sans raison.

 

9/ Si nous devions détruire tous les albums musicaux sur Terre lequel sauverais-tu?

 

Je dirais In Utero de Nirvana

 

10/ Et si tu devais ne sauver qu'un titre lequel serait-ce?

 

A Whiter Shade of Pale de Procol Harum.

 

11/ Une question qui ne t’a jamais été posée et que tu aimerais que l'on te pose?

 Ah ah, j’aime ça. La question serait : Quel est le disque le plus étrange dans ta collection ? Et la réponse : Limbo Dance de David Hasselhoff.

 

12/ Et maintenant un peu de place pour dire ce que tu veux.

 

Merci pour l´interview et merci  à tous mes amis français. (en français dans le texte) J’envisage vraiment d’aller sur Paris l’année prochaine, nous pourrons peut-être nous rencontrer tôt ou tard .

 

Sylphe

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylphe - dans Interviews
commenter cet article

commentaires