Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 20:09
     Certains albums méritent d'être réécoutés au calme sous peine de laisser passer des perles. Par le plus pur des hasards j'ai décidé dernièrement d'écouter Through the window pane et quelle ne futcover-copie-20.jpg pas mon heureuse surprise... Je m'empresse de vous en toucher quelques mots.
       Déjà derrière Guillemots se cachent 4 membres d'horizons divers -à savoir un anglais, un canadien, un brésilien et un écossais- qui ont décidé de faire en sorte que leur album  révèle cette richesse. En allant des rythmiques jazz  aux violons classiques, en passant par les rythmes latins et le rock plus expérimental, Guillemots nous embarque véritablement dans un voyage qui nous mène du Canada au Brésil. Ce voyage est en filigrane à travers tous les titres, les gouttes de pluie dans 1.Little bear, les animaux sauvages dans 5.A samba in the snowy rain, le vent qui souffle dans 8. We're h
ere...
     Ce voyage alterne des titres très doux, véritables ballades quasiment chantées a capella avec une musique très minimale, et des titres plus rythmés et dynamiques portés par une voix puissante et une débauche d'instruments. Si on y ajoute une volonté de créer des sons nouveaux et originaux on obtient Guillemots.
    Sur 12 titres 7 titres que j'aime beaucoup autant dire que j'ai ramé sévère pour en dégager que 3....:
2.Made up love song#43 porté par la voix puissante, titre qui monte inlassablement
3.Trains to Brazil et sa rythmique entrainante
7. If the world ends et sa douceur envoûtante


    Très bon album  d'une rare simplicité et fraicheur à écouter de toute urgence....


Sylphe

Partager cet article

Repost 0

commentaires