Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 13:05
   Attention gros son en perspective avec Midnight Juggernauts ( si tu es bon en anglais et pas niveau lv8
comme moi tu percevras une tentative de jeu de mots digne des Grosses Têtes...). Prenons donc 3 garçons venant de Melbourne et qui dans leurs interviews, pour esquiver toutes les questions privées, se disent chargés d'une mission galactique avec leurs albums ( ce qui nous confirme qu'en Australie il y en a de la bonne..lol). Leur fusée musicale fait donc étape, pour la première fois dans ce voyage musico-spatiacotemporel, sur la planète Dystopia.
     Le moins que l'on puisse dire c'est que sur cette planète on écoute un son très entraînant. Des influences très claires allant de New-Order à Electric Light Orchestra. Un gout pour les remix- Ils ont beaucoup travaillé avec The Presets et Electric Six. Un chanteur capable de nombreuses variations de voix, on pense quelquefois à David Bowie. Une tendance prononcée pour la distorsion du son, et là on a tendance à penser à Justice (qui eux-mêmes ainsi que Daft Punk sont paraît-il fans de nos australiens). Ajoutons-y encore les synthés, les voix robotiques et un univers assez angoissant. On secoue tout ça et on obtient le très solide Dystopia et ses 13 titres homogènes.
     De nombreux titres ressortent de cet album par leur qualité, je donnerai 3 exemples:
2.Ending of an era qui résume bien le son des australiens à mon sens
4. Shadows et son climat inquiétant à la John Carpenter
10. Tombstone et sa voix robotique


     Si comme moi il y a un an vous étiez en pleine micro sieste et les avez ratés il est encore temps d'aller les écouter car je pense que l'on n'a pas fini d'entendre parler d'eux.


Sylphe

Partager cet article

Repost 0

commentaires