Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 12:15

      Voilà une bien jolie découverte. Aerial view, comme son nom l'indique si clairement, est un groupe... français. Plus précisément un quartet issu de Lorraine et de Neufchateau, composé de Benoit Dieulin, Alexis Humbert, Nicolas Jammas et Antoine Poyeton. Te voilà bien avancé et sacrément content de connaitre les noms des membres du groupe..lol

     Trève de plaisanteries, parlons peu parlons musique. Aerial view a donc sorti depuis août son second album( qui soit dit en passant possède une très jolie pochette) qui fait suite à un EP éponyme sorti en juillet 2006. Un album très homogène composé de 10 titres assez solides. Une musique très riche en influences plus que claires, on pense à des groupes plus que prestigieux comme Radiohead, Muse, Archive, The Strokes ou encore Ghinzu à l'écoute de l'album. Cette diversité d'influences est la clé de la réussite d'Aerial View qui sait profiter de la mode actuelle qui consiste à mélanger sans cesse les genres musicaux: (ME&YOU) under the neon distille ainsi sans retenue un son essentiellement rock qui sait se ressourcer auprès des fontaines de l'électro et de la pop très aérienne.

   Aerial view transporte son public en lui imposant donc des périodes très variées. Le début de l'album est résolument très rock: 1. Antonym explose littéralement après un peu plus d'une minute, chaque refrain s'apparentant à une véritable vague de son. 2. I, like girls, will die in Vegas et 3. At 11:58 pm entretiennent ce son rock, le son devenant de plus en plus lourd. 4.Lady ming flows est un de mes titres préférés, j'aime beaucoup le rythme et ne peux m'empêcher de penser aux meilleurs morceaux de The Strokes.

5.Silvermoons et 6. The Bright wind amorcent une pause plus électro, plus pop; deux morceaux très doux qui montrent que le groupe sait jouer sur les contrastes. 7.Red wine and silent poetry apparaît comme un sursaut de rock, très inspiré par Muse, avant que l'album finisse plus doucement avec entre autre le somptueux 9. Take a picture off the wall. Surgit alors 10. Space elements résolument rock pour finir l'album.

    Je vous conseille d'aller écouter rapidement cet album très encourageant qui ne cesse de surprendre, d'alterner les périodes avec un son de qualité. On suivra avec intérêt l'avenir de ce groupe.





Sylphe

Partager cet article

Repost 0

commentaires