Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 18:11
         Nouvelle découverte électronique avec Krikor Kouchian qui sort son premier album alors que depuis plus de 10 ans il fait parler de lui dans la planète électro. Pour cet album, il s'est entouré de quelques guests que je suis dans leurs projets individuels: Nicolas Ker, le chanteur de Poni Hoax, Chloé la chanteuse de Battant et Chloé la djette que l'on ne présente plus.
         Résultat, un disque somptueux qui reflète une superbe somme de travail. Krikor a longuement mûri cet album et nous donne à écouter toutes ses influences. Du trip-hop (9.Everything fades), des morceaux d'électro pure (1.Times) ou qui s'appuient davantage sur les contrastes (2.Serpico's wallet), des morceaux plus electro-rock qui font la part belle au chant (3.God will break it all) ou encore des intermèdes tout en douceur (4. Wanton Boy et 7.Devil in disguise). L'album gagne en puissance avec les écoutes et demande du temps pour être appréhendé dans sa globalité donc n'hésitez pas à l'écouter de nombreuses fois. Je garderai 4 morceaux particulièrement percutants:
1. The times, ouverture électro avec ses beats sombres et la voix toute en tension de Chloé des Battant
2. Serpico's wallet et sa richesse. Un beat de fond très sombre sans cesse illuminé par une palette de sons plus doux.
3. God will break it all. Morceau très dance-floor porté par le chant de Nicolas Ker et des sons mécaniques. A noter que le chanteur de Poni Hoax maîtrise aussi les morceaux plus doux avec 8.Dongs on trial.
5.The Mist, morceau singulier dans sa composition. 2 minutes 30 d'une lente montée en puissance instrumentale, arrêt quasi-total pour laisser pointer la douceur de la voix.






8   /     10

Sylphe


Partager cet article

Repost 0

commentaires