Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 18:11

       Derrière cette pochette joliment colorée et ce nom de groupe qui rappelle au choix les raves ou les vieuxcover_crop-copie-6.jpg cours de physique-chimie animés par une vieille fille en blouse blanche se cache un duo français composé de Richard d'Alpert et Andrew Claristidge. Signés chez Record Makers (Sébastien Tellier et Turzi entre autres) et produits par Xavier Naudascher pour leur premier opus, nous sommes en droit de nous attendre à une belle pépite électro-pop. Le résultat, s'il a été capable de me bluffer sur les premières écoutes, demeure cependant à mon goût mi-figue mi-raisin.

     Certes, on sent l'influence de la néo-disco de Moroder et un goût prononcé pour les synthés vintage, ce qui est loin désagréable. De plus, il faut reconnaître que les voix féminines , malheureusement trop peu souvent utilisées, apportent un réel plus aux morceaux. Barbara Panther (2.Snake) et surtout Lippie qui brille dans 7.Apply et 10. Snows melt s'en sortent avec les honneurs. Cependant, cet album de 11 titres traîne trop en longueur et me pousse  finalement à ressentir une certaine lassitude face à cet excès de synthés.

     Le morceau d'entrée 1.General Motors, Detroit, America résume tous mes sentiments face à cet album. Planant par ces synthés, belle rythmique assaisonnée de beats en fond mais un titre qui tourne en rond et flirte avec les 6 minutes. Il découle forcément une perte d'intensité avec cet excès et ces longueurs...  Du coup, j'apprécie davantage 2. Snake et le flow hip-hop de Barbara Panther. Un titre plus ramassé que j'aurais envie de qualifier d'électro-soul.

     5.Acid Washed, le titre éponyme, dans une veine plus techno qui n'est pas sans me rappeller la démarche des Birdy Nam Nam sur leur dernier opus, s'impose comme un des autres bons morceaux de l'album. Ajoutons-y les deux belles performances de Lippie sur le pop 7. Apply ou le vénéneux 10.Snows melt et on a vite fait le tour de cet album. On attend le prochain opus car on a très envie de dire du bien d' Acid Washed.

Sylphe

Partager cet article

Repost 0

commentaires