Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 11:38

       The Bewitched Hands ce  sont six français venant de Reims qui se sont faits connaître en remixant des cover_crop-copie-6.jpgtitres de Yuksek entre autres et qui sortent leur premier album intitulé Birds and Drums après avoir écumé les scènes anglophones. Un premier opus remixé par Yuksek en personne en juste retour de bons procédés. Un album frais, popement coloré à l'image de la pochette et du livret l'accompagnant. Un délire entre amis qui ne se veut pas simplement pop mais aussi psychédélique, rock voire punk. Un cocktail explosif d'influences en tout genre,d'Animal Collective à MGMT en passant par The Clash et Los Campesinos pour les fans de name-dropping.  13 titres qui fusent ,dépassent rarement les 3 minutes et qui insufflent une belle dose d'énergie positive.

      L'entame de l'opus est très clairement pop, cette pop des années 70 célébrée dernièrement par MGMT. 1.Happy with you, ses choeurs hippies et son orchestration, fait mouche et détend d'emblée les zygomatiques. Pour caricaturer on est presque déjà à se demander où se trouvent les Devendra Banhart pour se les écouter dans la foulée. 2. Birds and drums, le titre éponyme, offre une petite gorgée de soleil (certains parlent de Beach Boys, à vous de voir) avec ses voix claires et limpides comme le cours d'eau qui traverse la prairie où sont étendus nos six rémois. 3. Underwear, avec son univers digne du dernier MGMT, clot la bulle pop en beauté avant que 4. So Cool réveille davantage par ses voix énervées les Pixies. La tendance criarde (sans rien de péjoratif) se confirme avec le délire punk-rock 5.Cold, hymne à peine déguisé aux icônes de The Clash.

      Les deux prochains morceaux, peut-être mes deux préférés de l'opus, s'imposent comme deux superbes titres de pop orchestrale. Les choeurs sont à l'honneur dans une belle débauche d'énergie qui, si pour beaucoup elle rappelle Arcade Fire me fait plutôt penser aux trublions gallois de Los Campesinos. 6.Work est donc un joli bijou pop mais que dire du sublissime 7.Hard to cry? Une intro très longue avec des sons psychés aquatiques dignes d'Animal Collective, les voix qui se font écho en fond pour lentement monter en puissance. Les choeurs prennent le pouvoir et imposent leur mélodie, que je vous mets au défi de ne pas chantonner. Juste superbe!

    La suite de l'album est du même acabit faisant la part belle à la variété. Un intermède (8.Out of myself) pour se remettre de Hard to cry, un tube label MGMT avec le très bon 9.Kings crown et son choeur onomatopéique (j'invente mais je compte sur votre intelligence pour percevoir ce que je veux vous dire ), les guitares rock sur la fin de 10.2 4 GET(l'introduction voix/Guitare me fait penser à Arcade Fire). 11.Staying around vient doucement faire écho au début de l'opus avec son univers psychédélique, on se laisser bercer avec délices tout comme dans le dernier titre 13.Sahara Dream qui s'impose comme un des plus beaux titres. Un univers hallucinogène à souhait mais, quand la musique s'arrête, l'envie de relancer immédiatement l'album confirme bien que ce plaisir d'écoute n'était pas une hallucination! Un album majeur de cette fin d'année!

 

 

Sylphe

Partager cet article

Repost 0

commentaires