Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 18:59
      Un peu surbooké en ce moment et pourtant du bon son en veux-tu en voilà. Encore nos pays nordiques qui nous envoient ce bon groupe de VETO, cette fois point de Suède mais le Danemark, patrie des handballeuses et de la sirène (ne me demandez surtout pas de justifier ce choix lol).  Je ne boude pas le plaisir de vous citer les noms des 5 comparses originaires d'Arhus, Troels Abrahamsen, David Krogh Andersen, Mark Lee, Jens Skov Thomsen et Mads Hasager. Ca calme hein? allez j'arrête de broder inutilement et vais à l'essentiel, leur musique et ce Crushing Digits.
      Aperçus furtivement à Rock en Seine, il aura fallu l'achat compulsif de leur album pour apprendre à les connaître. Et bien m'en a pris, moi qui habituellement n'achète que les pépites que je suis certain d'adorer, car cet album est un joli petit bijou rock. En 10 titres et une durée totale de 40 minutes me voilà plongé tête la première chez Bloc Party ( le chanteur a certaines intonations de Kele Okereke) et Klaxon. Je vous fais grâce de toutes les influences assez évidentes et me contente de ces deux-là qui me paraissent très représentatives.
     Nos amis danois nous proposent donc d'envoyer du bois et offrent un rock percutant. Des lignes de basse obsédantes, des détours vers les rythmiques plus électros, une voix convaincante et un sens du refrain. Une recette qui semblerait presque caricaturale mais qui fonctionne à plein régime.
Résultat une petite tripotée (expression made in mémé qui n'avait plus été utilisée depuis 1971) de tubes en puissance:
1. Blackout, son beat sombre et son rythme lent.
2.Built to fail. La voix, la grosse basse, la batterie. A s'y méprendre on croirait écouter Bloc Party.
3.Shake et son rythme péchu qui lui a permis d'apparaître dans le podcast d'octobre.
4. You say yes, I say yes et son rythme plus électro
9.Spit it out et 10. Duck, hush and be still, preuves que VETO sait aussi manier des atmosphères plus calmes.

L'album rock de cet automne. Ne vous fiez pas trop à mon article franchement minimaliste (début de feignantise hivernale?) et filez l'écouter!




Sylphe

Partager cet article

Repost 0

commentaires