Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 00:04

Après Rage Against The Machine et la fureur de la semaine passée, on calme le jeu et on change de décor. Ambiance feutrée et apaisée, bougies et lumières tamisées, un bon verre de Bordeaux (celui que vous voulez, mais attention… l’abus d’alcool nuit gravement à la santé) : telles sont les conditions pour savourer Mystic Rumba dans votre salon.mystic-rumba-19244138.jpeg

C’est le programme de la dernière galette en date (rien à voir avec le Bordeaux…) du bonhomme. Dernière galette ET pépite de CDthèque ! Pour fêter ses 20 ans de carrière, le fils du père d’Arthur H (vous suivez ?) s’offre le réenregistrement de 24 titres en solo, derrière son piano. Une sorte de compil-best-of-maison. Le résultat est absolument incroyable : 24 perles comme on ne les a jamais entendues.

Il y eut bien sûr le Arthur H jazzy des débuts (Arthur H (1990)), suivi par un Arthur H plus électro (réécouter par exemple Pour Madame X (2000)), avant le virage disco-dance de L’homme du monde (2008). Oui, mais pour votre serviteur, tout cela ne vaut pas Arthur H seul derrière son piano qu’il fait chanter comme personne.

En guise d’aperçu, Piano solo (2002) avait résumé une tournée acoustique. Mystic Rumba va bien plus loin. Tout d’abord, cet enregistrement ne contient pas de public. Arthur s’est enfermé seul face à son piano et face à son art. Pas de sons et interventions superflus, la production musicale est pure, tout simplement. Ensuite, cette relecture réinvente et transcende totalement certains morceaux : Luna Park, Est-ce que tu aimes ?, Mon nom est Kévin B., Mystic Rumba, Marylin Kaddish, entre autres. On en redécouvre les textes, on entend autrement les harmonies, la richesse musicale est totale. Enfin, il s’agit de 20 titres réenregistrés, accompagnés de 4 inédits, dont l’excellent Les trois petits nains (vidéo ci-dessous). Un nouveau titre d’Arthur H est toujours un grand moment, alors quatre…

Pour résumer la situation, Mystic Rumba, c’est un peu comme si Arthur H avait décidé de faire un bilan de carrière en s’invitant chez chacun d’entre nous. Une sorte de concert privé appartement par appartement, maison par maison. C’est à la portée de tous, il suffit de le laisser entrer.

Raf against the Machine

Partager cet article

Repost 0

commentaires