Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 19:44

     Zach Condon et sa troupe de Beirut symbolisent pour moi l'alliance parfaite entre la musique tzigane des films de Kusturica et la pop/folk orchestrale voire baroque. Une voix empreinte d'une nostalgie palpable, une instrumentation d'une grâce infinie avec des cuivres extrêmement touchants. Difficile de faire un choix dans cette pléthore de pépites mais je retiendrai ce soir Nantes, tiré de The Flying Club Cup (2007), avec son accordéon lancinant et ses percus.

En prime le concert de la Blogothèque de ce titre, à savourer sans retenue.

 

 

Artiste: Beirut

Album: The Flying Club Cup

Label: 4AD

Année: 2007

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 20:27

       Pour ce soir un peu de math-rock ( rock expérimental qui s'appuie sur des rythmes complexes et des boucles dissonantes pour les non-initiés) avec le groupe américain de Battles, signé sous le label prestigieux Warp. Le dernier album Gloss Drop  (2011)  et sa pochette gourmande m'avait convaincu mais c'est bien le single principal du premier album Mirrored (2007) qui va m'intéresser ce soir. Une réelle performance technique, une rythmique obsédante, une voix robotisée à souhait, une cathédrale sonore assez impressionnante. On comprend mieux à l'écoute de cette pépite pourquoi Pitchfork a classé ce titre  à la 2ème place des 100 meilleurs titres de 2007, derrière un certain All My Friends de LCD Soundsystem...

 

 

Artiste: Battles

Album: Mirrored

Label: Warp Records

Année: 2007

Repost 0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 20:23

       Un peu de hip-hop pour ce soir avec le groupe originaire de Minneapolis, Atmosphere qui a sorti en juillet 2013 le titre Bob Seger qui devrait annoncer un nouvel album. Son clip vient de sortir et colle parfaitement à ce morceau à la rythmique downtempo et au flow assez apaisé. Le clip très narratif nous raconte une histoire assez triste de vengeance où un bucheron trucide un soldat, coupable d'atrocités. Le pitch peut sembler d'une banalité affligeante mais le rendu est très beau et illustre avec brio le morceau.

 

 

Artiste: Atmosphere

Album:

Production: Atmosphere Rhymesayers

Année: 2014

Repost 0
Published by Sylphe - dans Clips
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 17:14

       Il faut croire que ce début de semaine est placé sous le signe de Metronomy car je vais encore vous parler de la bande menée par Joseph Mount aujourd'hui. Lundi, je vous annonçais que leur prochain album sortirait le 10 mars et il est évident que certains titres sont déjà sortis afin de susciter l'envie irrépressible d'acheter... I'm Aquarius avait ouvert assez brillamment la voie fin 2013 et Love Letters, le titre éponyme, vient de s'enrichir hier d'un superbe clip signé Michel Gondry. Le clip aurait pu parfaitement figurer dans la catégorie des clips mais je me contenterai de vous parler du son, à savoir une belle pépite pop au refrain aussi incessant qu'addictif. Un bel hymne à la coolitude. Même le saxo final passe en toute simplicité, c'est dire!

 

 

Artiste: Metronomy

Album: Love Letters

Label: Because Music

Année: 2014

Repost 0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 09:33

       Des nouvelles du duo composé d'Antoine Hilaire et Florent Lyonnet alias Jamaica que l'on avait laissé en 2010 avec leur premier album No Problem, qui annonçait des lendemains chantants (voilà cette expression désuète a été casée). Le 31 mars 2014, un nouvel opus intitulé Ventura sortira dont le single Two On Two est tiré. La musique donne l'impression d'un savant mélange entre britpop et l'influence incontestable de Phoenix mais c'est bien le clip qui va m'intéresser aujourd'hui. On suit les aventures d'un fan du groupe qui semble n'avoir aucune limite, allant jusqu'à créer des robots à l'effigie des deux membres  et vouloir devenir célèbre tout autant qu'eux. Ou comment dénoncer avec un regard amusé les dérives des fans maladifs...

 

 

Artiste: Jamaica

Album: Ventura

Production:

Année: 2014

Repost 0
Published by Sylphe - dans Clips
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 20:38

      Marre de la pluie, besoin infini de luminosité et de soleil, j'ai ce qu'il vous faut! Metronomy n'est plus à présenter et j'attends avec impatience leur quatrième album Love Letters le 10 mars tant leur opus précédent The English Riviera a placé la barre extrêmement haute. Le titre du jour symbolise la pop song parfaite, entre synthés espiègles, batterie obsédante et ce funk qui inonde le morceau. Ouvrez les oreilles, voilà un morceau à prescrire dans toutes les pharmacies!

 

 

Artiste: Metronomy

Album: The English Riviera

Label: Because Music

Année: 2011

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 19:35

       Un peu de douceur pour ce soir avec la grâcieuse electronica de Teebs, signé sur le label de Flying Lotus, Brainfeeder. Un artiste que je ne connaissais pas avant ce titre annonciateur d'un nouvel album - le deuxième après Ardour en 2010 - E S T A R A qui sortira le 8 avril. Le titre View Point et ses clochettes devrait vous permettre de planer quelques instants et d'oublier que nous sommes dimanche soir.

 

Artiste: Teebs

Album:  E S T A R A

Label: Brainfeeder

Année: 2014

Repost 0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 20:03

         Un de mes groupes de rock préférés pour ce soir avec les belges de Ghinzu et leur titre Cold Love, extrait de leur album Mirror Mirror (2009). Si leur meilleur album est, à mon sens, Blow en 2004 -et il faudra s'attendre à entendre parler de Do You Read Me ou du chef d'oeuvre Blow dans cette rubrique - Mirror Mirror reste capable de jolis coups d'éclats comme le titre du soir. Morceau uptempo suintant l'urgence par tous les pores, la voix de John Stargasm (le pseudo rêvé pour un acteur porno...), un refrain destructeur, il n'en faut pas plus pour donner envie de hocher la tête comme les les popes de ce clip déluré.

 

 

Artiste: Ghinzu

Album: Mirror Mirror

Label: PIAS

Année: 2009

Repost 0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 22:04

       Et le premier très bon album de 2014 arriva... Il est l'oeuvre du groupe à géométrie Thee-Silver--jpgvariable de Montreal, Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra (je vous ferai grâce de la liste de noms qu'ils ont eus pour leurs albums précédents afin de vous éviter un sérieux mal de crâne). Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, il faut savoir que trois membres de Godspeed You! Black Emperor - le guitariste/chanteur Efrim Menuck, Sophie Trudeau et Thierry Amar - sont à l'origine de ce projet qui démontre toute la richesse de la scène post-rock de Montreal. Pour vous situer les caractéristiques du groupe (ou comment oser résumer les 6 albums précédents en quelques mots, fait honteux mais je vous incite de tout coeur  à aller les écouter), le son est particulièrement âpre et se marie parfaitement avec un message anarchiste assez violent.

        En termes d'âpreté et de ruguosité, la première partie de l'album n'est pas en reste. Le morceau d'ouverture Fuck Off Get Free ( For The Island Of Montreal) et ses 10 minutes abruptes commence en trompe-l'oeil avec la douce voix enfantine d'Ezra, le fils de Jessica Moss et Efrim Menuck, qui fait vite place à un morceau aussi épique avec ses choeurs, ses cordes et son univers instrumental foisonnant à souhait que sombre. Une obscurité incommensurable et touchant à la grâce aux deux tiers du morceau, les voix douces tentant d'atténuer un univers apocalyptique. Austerity Blues et ses 14 minutes restera dans la même veine, jouant sur le contraste entre son noisy et cordes. Une montée en puissance placée sous le signe de l'urgence rock prend aux tripes (8-9 minutes) avant une redescente laissant transparaître une réelle fragilité, la douce voix d'Efrim Menuck se perdant au milieu des cordes. On pensait avoir atteint l'acmée de la violence mais Take Away These Early Grave Blues et ses illusoires premières notes japanisantes nous afflige 6 minutes de rage presque punk, pour un résultat qui manque à mon goût d'un peu de relief.

         La deuxième partie de l'album se montre, quant à elle, plus lumineuse. Little Ones Run, ses touches de piano tombant comme des gouttes et les voix des deux violonistes, nous plonge dans un univers diamétralement opposé et il faut vérifier à deux fois que nous écoutons toujours le même album. Mais que dire du moment de grâce qui suit? Un titre qui apparaissait (pas exactement sous cette forme il est vrai) dans l'EP The West Will Rise Again (2012) et qui est joué en concert par le groupe depuis 2011, What We Loved Was Not Enough qui sera difficile à détrôner comme meilleur titre de l'année. Une voix à la Win Butler, un univers instrumental superbe, des cordes insouciantes, une montée finale imparable, une véritable résurgence des premiers titres d'Arcade Fire. Un travail d'orfèvrerie musicale tout simplement. Le dernier morceau Rains Thru The Roof At The Grande Ballroom qui s'ouvre sur un extrait d'interview de Capital STEEZ finit sur un climat un peu plus apaisé et nous aide à nous remettre du morceau de bravoure précédent.

      Ce septième opus de Thee Silver.... s'impose peut-être comme le sommet de leur discographie, seul le temps nous le dira mais cet album est déjà gravé en moi comme un très grand album post-rock.

 

Morceaux préférés:  5. What We Loved Was Not Enough

                                       1. Fuck Off Get Free (For The Island Of Montreal)

                                       2. Austerity Blues

 

 

 

 

Note:  8.5 / 10

 

Sylphe

Repost 0
Published by Sylphe - dans Reviews
commenter cet article
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 20:17

       De l'électro-pop qui ne demande qu'à être savourée dans l'instant pour ce soir avec Golden Skans des Klaxons, tiré de leur premier album Myths Of The Near Future qui date déjà de 2007 (ça ne nous rajeunit pas tout ça ma bonne dame...). Avant d'éclater plus ou moins en vol avec le chat astronaute de Surfing The Void , les Anglais de Klaxons proposaient une pop électro pleine d'espoirs qui donnait une furieuse envie de danser. Golden Skans donne la pêche avec son refrain survitaminé et quelquefois je ne demande guère plus à la musique.

 

 

Artiste: The Klaxons

Album: Myths Of The Near Future

Label: Because Music/ Polydor

Année: 2007

Repost 0