Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 16:54
          Derrière ce nom de Loney Dear se cache un multi-instrumentaliste suédois de 29 ans du nom d' Emil Svanangen. Vraisemblablement le garçon a déjà bien commencé à se créer une bonne petite réputation car cet album est  son cinquième. Je ne vais même pas chercher à vous duper, je ne connaissais pas Loney Dear avant l'écoute de son dernier album.
        D'emblée, j'ai conscience d'être tombé sur une belle petite perle electro-folk qui n'est pas sans vaguement me faire penser à des artistes comme Sufjan Stevens ou Belle and Sebastian.  L'impression d'ensemble est plus que positive, on a ici un savant mélange de douceur et de rythmes electro. La voix du chanteur me convainc pleinement par son timbre mélodieux qui ne tombe pas trop dans le pathos comme un Jay Jay Johanson.
     Même si 2-3 titres (6.I got lost, 9.Harm/Slow ou encore 11. Dear John) me paraissent assez quelconques, l'ensemble de l'album reste très dense et de qualité. Certains titres sont même particulièrement touchants:
1. Airport Surroundings est digne d'un morceau de Fujiya et Miyagi, en plus péchu.Les sons s'écoulent lentement comme des paillettes pour recouvrir la douceur de la voix.
2. Everything turns to you et la beauté de ses choeurs en fond ainsi que la rapidité de son rythme.
3. I was only going out et ses sifflements à la Peter Bjorn and John
5.Under a silent sea et la puissance de son refrain electro
10. Violent et sa progression, superbe montée
   Cependant, tous ces titres n'arrivent pas à la cheville du superbe 8.Distant Lights, porté par ses coups de caisse, qui s'avère pour moi le meilleur titre de cette année 2009.

Bref bonne écoute à tous et n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cet album.




Sylphe

Partager cet article

Repost 0

commentaires