Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 11:39

        Aujourd'hui on va prendre des nouvelles de Digitalism, duo originaire de Hambourg composé de JensBlog-copie-5.png Moelle et Ismail Tuefekci, qui s'était fait connaître en 2007 avec son très bon premier opus Idealism. Après un album de remixes Hands on idealism voici donc leur véritable deuxième opus au titre on ne peut plus cool I love you dude. J'aime chroniquer ce genre d'album car il est très facile à appréhender, le plaisir d'écoute est quasi instantané. De plus, même si la tentation pop est pleinement assumée, on retrouve les recettes habituelles de nos allemands entre mélodies imparables et instrumentation électro imposante.

      1.Stratosphere et sa rythmique percutante met d'emblée l'accent sur une électro french touch digne des Daft Punk, époque Discovery. Le son s'insinue insidieusement en nous et nous prépare pour la bombe électro-pop 2.2 Hearts, superbe titre où on se laisse pleinement embarquer tant le sens de la mélodie est pointu et la voix convaincante.  A n'en pas douter Digitalism a compris que cette année 2011 serait pop ou ne serait pas, phénomène qu'on abordera aussi prochainement avec le nouveau Yuksek. 3.Circles prolonge cette terre de constrastes entre l'aspect pop de la voix et une instrumentation qui se veut plus lourde, mais force est de constater que les deux se marient pleinement. Arrive un autre moment fort de l'album avec la démonstration électro de 4.Blitz où les Allemands confirment bien qu'ils sont toujours les rois des machines. Un morceau taillé pour les dance-floors qui devrait faire fumer des milliers de semelles de tongs cet été.

        5.Forrest Gump devrait lui aussi vraisemblablement vous faire courir, grâce entre autres à la voix de Julian Casablancas qui confirme que Digitalism sait se montrer à l'aise avec l'influence pop/rock. A noter une rythmique digne du premier opus de CSS. 6.Reeperbahn surprend dans la foulée avec un son plus âpre qui évoque pour moi Prodigy ou la BO de Matrix. Entre voix robotisée et son saturé Digitalism montre qu'il ne renie pas ses influences premières. 7.Antibiotics reste dans une veine électro habituelle avant le très bon 8.Just Gazin', hymne à peine déguisé à Air. Douceur de l'instrumentation et de la voix pour créer une véritable oasis sonore, que l'on a peur de prendre pour un mirage. 9.Miami Showdown s'impose ensuite comme le meilleur titre électro de l'opus avec 4.Blitz. avec sa rythmique martiale. 10. Encore finit l'album sans grande surprise et les possesseurs de l'album pourront savourer ensuite deux titres bonus dont l'excellent 11.Silenz, autrement plus convaincant que le dispensable 12.Blade.

       Même si la prise de risque de Digitalism reste très mesurée, on ne peut que savourer ces nouvelles influences pop et ce I love you dude sera très sûrement un des principaux sons de l'été.

 

Morceaux préférés:  2. 2Hearts

                               4. Blitz

                               9.Miami Showdown

                               8.Just Gazin'

 

 

Note    8     /   10
Sylphe


Partager cet article

Repost 0

commentaires